Depuis 1979 ...
Verger du Colombier - SUZANNE - Vergers éco-responsables
EURL NOYON VERGER DU COLOMBIER
19 Rue Neuve
80340  Suzanne
N°TVA :
"Vous proposer et transformer les fruits de notre terroir pour vous permettre de retrouver le goût de l'authenticité, c'est notre ambition"
Martin Noyon

Votre verger dans la Somme

"Jacques Noyon, fils de Lucien Noyon, dentellier à Calais, sixième d’une fratrie de sept garçons, se marie en 1945 avec Marcelle Evrard, fille de propriétaire exploitant du Pas de Calais. Ils migrent dans la Somme et s'installent la même année à Suzanne, dans le creux d’une vallée au pied de la rivière, et reprennent la ferme du « Colombier ». La guerre de 39/45 est enfin terminée et on circule à pied, à cheval et en vélo. Petit à petit, la ferme d’élevage se transforme en polyculture et s’adapte à la demande de l’industrie agroalimentaire Cassegrain puis Saupiquet et enfin Bonduelle pour les conserves de légumes Flodor, la Santerre Vermandoise pour les betteraves à sucre, les céréales pour le négoce et les coopératives... Tout ceci fait la richesse de l’agriculture dans les années 1950-1980.

En 1980, Jacques Noyon cède une partie de son exploitation à son fils François Noyon, afin de diversifier la production. Celui-ci plante un verger de pommes dont il s’occupe un premier temps avant de reprendre l’ensemble de l’exploitation en 1986 Le verger est baptisé du « Colombier » la même année et c’est alors que la Société Civile d’Exploitation Agricole est créée.

En 1987, création d’une société commerciale Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité limitée : l’EURL NOYON « Fruits de la Vallée » chargée de commercialiser la production de la SCEA "Verger du Colombier".

Les pommes sont vendues sous les 2 marques « Verger du Colombier » et « Fruits de la Vallée » afin de répondre à une plus grande demande qui ne cesse de croitre entre 1980-2000. Le verger de 9ha en 1980 passe à 12 hectares en 1986 et 25ha en 1990 dont 5ha de poiriers. Entre 1986 et 1996, la station s’agrandit en stockage et on passe d’une capacité de 200 tonnes à 1000 tonnes. Le calibrage et le conditionnement évolue également ainsi que les techniques de conservation en atmosphère contrôlée. La production oscille entre 800 tonnes de pommes et 200 tonnes de poires.

En 1992, création d’un atelier de jus de pomme pour revaloriser le fruits présentant des défauts d’aspect et ne correspondant pas aux critères du marché du frais, toujours plus exigeant en matière de présentation et de qualité de fruits (calibrage, coloration, aspect et fraicheur). On passe alors de 5000 à 70000 litres de fabrication de jus de pomme sur la période 1992-2000.

En 2014, François Noyon cède la SCEA "Verger du Colombier" à son fils Martin Noyon, qui devient gérant de l’exploitation ferme et verger en collaboration avec sa femme Ariane Noyon, et reprend également l’atelier de jus de pomme, avec la volonté de faire évoluer la gamme de produits.

En route pour le 21éme siècle ! "

François Noyon

Actualités

Réduction du cholestérol
14/04/2016

Dix années de recherche initiées à l’Université Paul Sabatier de Toulouse

Lire Plus
Effets bénéfiques
14/04/2016

Des chercheurs de l’Université de Cornell (USA) ont mis en évidence que le potentiel antioxydant contenu dans 100 g

Lire Plus
Les nouveautés du Verger du Colombier
13/04/2016

PUR JUS DE POMME FRAISE 2016 : Un Pur jus exquis 100% FRUITS!
Une douce alliance entre le jus de nos pommes Verger du Colombier et les fraises de la Cueillette de la Chapelle en Serval.

Lire Plus
Visite du verger
13/04/2016

Verger et nos installations...

Lire Plus
Sante
13/04/2016

La pomme possède des atouts nutritionnels uniques qui ont été mis en évidence grâce à de nombreux travaux scientifiques permettant de mieux comprendre pourquoi une consommation...

Lire Plus
Top